//
Blog has moved
News

Candies for your eyes – Formation VJ part1

(extrait de ma session de formation au VJ’ing pour @MsTeshi)
Formation au VJ’ing : introduction.

MsTeshi est la 3e fille que je forme en individuel au VJ’ing. Ma démarche: former des femmes dans le domaine de l’audiovisuel événementiel. Mon but: faire connaître mon métier et le démocratiser. Mes méthodes: patience, passion, et envie de partager.

– Comment arrive-t-on à ce métier? Quelles sont les formations?
Pour ma part, je me suis formée moi même, après l’obtention d’un DUT généraliste audiovisuel Services et Réseaux de Communication à l’Université Joseph Fourier de Grenoble. C’est en voyant le documentaire Koyaanisqatsi que j’ai eu envie de « donner des images » en tant qu’oeuvres d’art, et j’ai très vite été embauchée dans des soirées électro pour le faire. Le déclic que j’ai eu en voyant ce documentaire a été de comprendre que même sans dialogues, des images juxtaposées alliées à de la musique véhiculaient en elles même des messages, que chacun pouvait interpréter selon sa propre sensibilité.

– Cas pratiques et types de client?
Soirées DJ (Rex Club, Bataclan, Nouveau Casino), concerts (Les Nubians, l’Olympia), théâtre (théâtre de Bordeaux). Décor vidéo, par exemple pour habiller des scènes filmées lors d’un tournage Gaumont (Ma Fille a 14 ans – scène remise de diplôme avec vidéo sur un écran en fond, et scène de fête où des vidéos sont diffusées sur des écrans géants), ou lors de spectacle d’artistes de cirque (Les Moments Magiques de Disney). Clients institutionnels: Panasonic, Siemens, Yves Rocher, Crédit Agricole… Agences de communication, team building, labels de musique, artistes. Séminaires, salons professionnels, bars, brasseries.

– Qu’est-ce qu’un VJ?
Abréviation de vidéo jockey, le VJ est un artiste multimédia qui officie dans le domaine de la vidéo, en particulier événementielle. Il conçoit, réalise et met en place des œuvres destinées à être diffusées dans des cas particuliers, bien distincts des domaines classiques que sont la télévision, le cinéma et internet. Cela répond à trois exigences primordiales:
1. Le spectateur potentiel n’a pas la possibilité de zapper, et n’est en général pas venu pour voir cette vidéo
2. Ce même spectateur n’est généralement pas en situation optimale pour regarder la vidéo, il danse, boit un verre, discute…
3. La vidéo est mise en scène dans un espace précis, et donc dépendant des contraintes d’éclairage, de visibilité, de taille… qui sont toujours différents.

– Quels types de VJ?
Les VJs issus de formation vidéo traditionnelle, ce sont en général des monteurs vidéo ou techniciens du spectacle. Les VJs issus d’école d’art. Les VJs autodidactes (ce qui est mon cas). Les DJs qui accompagnent leurs sets de vidéos préparées à l’avance ou DVD mixés en même temps que leurs morceaux de musique. Les techniciens lumière qui sont passés à la vidéo.

– Quelles qualités pour être VJ?
Être imaginatif, très technique, et avoir beaucoup d’adaptabilité.

– Quelles sont les contraintes?
L’ambiance de l’événement : va déterminer le type d’image que l’on diffuse, et leur rythmique.
La mise en place: va déterminer la taille (résolution) de l’image, et donc éventuellement la taille des polices et logos qui sont affichés à l’écran. Va aussi définir la colorimétrie globale, ainsi que la concordance avec l’installation lumière. Enfin, la mise en place va définir la forme et le format des vidéos (16/9e, 4/3, projection sur une sphère, multi-écran, projection au sol, etc…)

– Comment envisager l’agencement des images?
Couleur, signifiant et dynamique seront la clé de l’agencement des images, car il s’agit de ne pas enchaîner tout et n’importe quoi d’affilée, afin de garder une cohérence globale qui ne lassera pas le spectateur.

– Quelles sont les particularités visuelles du VJ’ing?
Certains effets sont typiques du VJ’ing car très peu utilisés dans les déclinaisons vidéo classiques, ce sont :
Fondu, transparence et superposition.
Intégration d’images fixes sur des images en mouvement.
Clignotements et avant/arrière.

– Quels types de diffusion?
La diffusion en elle même peut être faite de plusieurs façons différentes (qui peuvent être utilisées ensemble), quelques exemples:
Régie logicielle, avec Résolume, Elektronica, Arkaos ou autre type de logiciel de VJing.
Régie matérielle avec une Edirol V4, V8, une Milkymist, Hippotizer, ce sont des machines dédiées.
Alternative home made avec du Flash, une Gameboy, du webGL, Biniou, ou tout autre outil qui vous permettra de gérer votre diffusion comme vous l’entendez.
Le mapping, qui est une technique spéciale de diffusion sur des bâtiments en respectant leurs formes et en y plaquant des textures qui habillent et restituent une impression de trompe l’oeil. C’est une technique de diffusion dérivée du VJ’ing.

__________________________________________________________________
Voilà pour cette introduction au vaste métier de VJ. Si vous souhaitez plus d’informations sur certains point précis n’hésitez pas à me contacter.

Prochaine étape dès demain!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :